/ecrivain-biographe/auteurs-reseau-npi.php

Historique du réseau des Nègres Pour Inconnus

Le groupe des NPI soufflera bientôt ses 20 bougies !

Aujourd’hui, faire écrire le livre de ses mémoires est devenu aussi courant qu’acheter une baguette de pain, et ce concept s’est développé dans le monde entier. Mais… savez-vous que tout a démarré en Bretagne, au cœur du petit village de Port-Blanc, dans le pays de Vannes ?
Les NPI (nègres pour inconnus©) sont les pionniers de ce grand mouvement, véritable phénomène de société.


L’aventure commence à l’automne 1996, lorsque l’écrivain Guillaume Moingeon, originaire de Port-Blanc en Baden, écrit la vie de ses grands-parents maternels. Constatant l’engouement de toute sa famille autour du manuscrit, Guillaume Moingeon se promène sur les marchés locaux en distribuant une affichette qui propose : “ Racontez votre vie, je vous l’écris ”.
Rapidement, les premiers clients frappent à la porte de son bureau.
L’écrivain biographe détermine alors un statut social avec l’URSSAF, cale ses tarifs horaires sur le prix moyen facturé par un artisan, invente une méthodologie, puis un intitulé volontairement provocateur, pour susciter la curiosité : “ Nègre pour inconnus ©”. C’est sa marque commerciale… et sa propriété intellectuelle.

Très vite, la presse bretonne s’intéresse à cette étrange activité. L’inventeur est récompensé, au niveau régional, par le “ Cristal de l’innovation ” et le prix Créavenir Bretagne. Puis, au niveau national, par la Fondation Vivendi, à l’automne 1999.

Cette fois, c’est la presse nationale qui s’en fait l’écho et présente son nouveau métier. Outre une page entière dans “ Le Monde ”, dans “ Le Figaro ”, dans “ Libération ”, deux dans “ L’express ” et “ Le Nouvel Observateur ”… des interview en radio-télévision, des passages dans les journaux télévisés de 13h et 20h, etc., Guillaume Moingeon est médiatisé bien plus largement, l’AFP ayant aussi traduit sa dépêche en anglais avant de la diffuser.
Les mois suivants, quasiment du monde entier, les courriers affluent. Partout, l’écrivain aide des biographes à s’installer en France, en Espagne, en Italie, en Grèce, au Québec, au Mexique, au Canada… Telle une traînée de poudre, le concept de la biographie familiale se répand !

Mais en parallèle, des malfaisants, attirés par l’argent facile, se disent que l’on peut aisément abuser des personnes âgées, leur extorquer de fortes sommes en écrivant quelques pages médiocres, d’autant que nos aînés ont tendance à mélanger les francs (nouveaux et anciens) et les euros. Alors, Guillaume Moingeon crée en 1998 un réseau amical de confrères qui s’engagent à appliquer sa déontologie, pratiquent des tarifs raisonnables, fédérés par le « label » NPI (Nègres pour inconnus©), afin de renvoyer les clients potentiels résidant loin de la Bretagne vers des confrères de leur région sérieux et honnêtes.
Le groupe fait ses preuves puis, d’année en année, se développe.

Plus de 80 NPI à votre service

Aux côtés du fondateur du groupe, ils sont aujourd'hui plus de 80 NPI sur toute la France métropolitaine, dans les départements d’Outremer, en Suisse, en Belgique, à Monaco, au Luxembourg, en Italie, aux Pays-Bas, au Canada… à avoir rejoint ce premier réseau international d’écrivains biographes, même si tous n’apparaissent pas sur ce site, notamment ceux qui n’exercent qu’à temps partiel.

Outre des échanges permanents via Internet, une fois par an, ils se réunissent - en général à Paris - pour échanger leurs expériences, enrichir leur savoir et leur technique et concevoir ensemble l’avenir de leur profession.
Et grâce à eux tous, jour après jour, de mémoire de famille en mémoire de famille, c’est un peu de notre mémoire collective qui est à jamais fixée sur le papier et devient un livre. Un vrai livre, pour en savoir plus, « découvrez les modalités pratiques »).

Pour connaître les coordonnées du nègre pour inconnus le plus proche de chez vous,
Accédez à la page 'Auteurs ' effectuez votre recherche.

Pour tout renseignement sur le groupe NPI et la manière de l’intégrer, contactez Guillaume Moingeon au 06.11.38.52.47 ou guillaume.moingeon@wanadoo.fr
haut de page