/ecrivain-biographe/auteurs-reseau-npi.php

Marie-Jo Pince

3 route de Corronsac 31450 Deyme

06.10.42.02.03
Professeur de français, responsable d’édition du Petit Futé Toulouse puis responsable d’édition de documentaires aux Éditions Milan, où j’ai en particulier piloté et rédigé un Grand guide des Pyrénées, j’ai aussi été aussi journaliste, et mené un grand nombre d’interviews.
J’ai donc au cours de ma vie professionnelle beaucoup écrit et géré toute la chaine de l’édition, puisque je m’occupais des livres, depuis la recherche d’auteur jusqu’à la fabrication.
Retraitée depuis 6 ans, j’ai consacré les années qui ont suivi ma cessation d’activité à effectuer des recherches fouillées afin de reconstituer l’itinéraire de mon père, fait prisonnier en 1940 et évadé du stalag en 1942 ; il n’a pas eu le temps de nous raconter cette histoire, alors qu’il en avait l’intention, car il est mort prématurément. Je me suis donc fait sa biographe, avec d’autant plus de difficultés que je ne savais quasiment rien ; l’exploration de diverses archives, en particulier celles de l’armée, m’a permis de reconstituer son itinéraire et même de faire des découvertes assez extraordinaires.
Dans la foulée, j’ai rédigé la biographie d’un de mes cousins, mort à la mine alors qu’il avait 35 ans. Disparition traumatisante pour son épouse qui n’a plus jamais parlé du père à ses trois filles. Celles-ci m’ont avoué, à la mort de leur mère, qu’elles ne connaissaient de leur père qu’une petite photo d’identité scotchée sur le placard de la cuisine. Forte de l’expérience des recherches menées pour mon propre père, j’ai reconstitué le parcours de ce jeune homme.
Le bonheur de ma famille lorsqu’elle a découvert le parcours de mon père, la joie éprouvée par les filles de mon cousin lorsqu’elles ont réalisé qui était leur père, résistant héroïque, m’ont convaincue de mettre ma plume au service de tous ceux qui ont envie de se faire connaître par leur propre famille, de transmettre leur histoire ou leurs souvenirs, de laisser une trace…
 
haut de page